POSITION DEBOUT ET STABILITE

Définition et buts :

La position est la posture adoptée pendant le tir, en fonction des buts suivants :

  • Conformité aux règlements,
  • Stabilité (équilibre plus immobilité),
  • Re-conductibilité,
  • Confort (efficacité plus économie d'efforts.)

Fondements biomécaniques d'une position :

Le corps assure sa stabilité dans une position :

  • par l'intermédiaire de ses points d'appui au sol,
  • par le placement des éléments du squelette,
  • Par le jeu équilibré de groupes musculaires.

Cette stabilité est fonction de la projection de centre de gravité ( le schéma ci-dessous décrit une manière sommaire de déterminer ce point ) par rapport au polygone de sustentation qui doit :

  • Rester à l'intérieur du polygone (grisé) pour permettre au tireur de tenir debout,
  • Se trouver le plus près possible du centre du polygone pour éviter les grosses corrections et donc les gros bougés.

Remarque : ces données théoriques de base sont intégrées naturellement dans la station debout; Elles n'ont pas besoin de faire l'objet d'un apprentissage particulier.

Position de base pistolet :

Tireur droitier, debout, à bras franc (à inverser pour les gauchers) :

  • Ecartement des pieds voisin de la largeur des épaules,
  • Poids du corps également réparti sur les deux jambes,
  • Epaule, bras et main gauches décontractés. La main gauche est au repos soit dans une poche soit dans la ceinture,
  • Bras droit allongé, si possible dans le plan des épaules et coude verrouillé sans crispation,
  • Tête droite (position naturelle.)

Position de base carabine :

Tireur droitier, debout, sans appui :

  • Ecartement des pieds voisin de la largeur des épaules,
  • Poids du corps et de l'arme également répartie sur les deux jambes,
  • Muscles des cuisses et des jambes toniques,
  • Le gainage musculaire de tronc empêche toute rotation du bassin qui reste verrouillé par rapport aux jambes (rotation bassin / jambes, impossible.)
  • La ligne des épaules effectue une légère rotation latérale vers la gauche par rapport au reste du tronc pour présenter l'arme dans l'axe de la cible,
  • Le bras gauche replié s'appuie contre le buste ; le coude vient s'appuyer sur le bassin ou la sangle abdominale et l'avant-bras soutien l'arme sans effort ; le poids de l'arme est pris en charge par la chaîne osseuse ainsi constituée.

Une position efficace se traduit extérieurement par une bonne répartition des appuis et une projection du centre de gravité sensiblement au milieu de la surface d'appui, dans les deux plans. L'avancée du bassin permet son verrouillage et la carabine se place davantage à la verticale des talons que des pointes de pieds. L'arme est tenue.

  • Ventre légèrement en avant, abdominaux toniques (les épaules reculent faisant place à la carabine qui se trouve ainsi placée au-dessus des appuis),
  • Tête légèrement inclinée vers l'avant (sans que la vision soit gênée.)

Placement par rapport à la cible :

Définition : Le placement par rapport à la cible est mise en coïncidence de l'axe de la cible avec la zone de plus grande stabilité du tireur.

Bases : Si l'on prend comme base de référence l'axe de la cible, on peut considérer comme règle générale le fait que les appuis doivent être à cheval sur cette ligne, à la carabine comme au pistolet.

Exemple de placement de pieds pour un carabinier droitier ou un pistolier gaucher :

 

La Position
© 2009
Société de Tir Salbris
Les Stands
Concours
Tarifs
Le Bureau
Contactez-nous
Organisations Chpts Déptx
Nos Résultats
Annonces
Séances Tir Contrôlées
Les Liens
Techniques de Tir
Boutique
Disciplines Fédérales
Inscriptions au Club
Armes de 1ère ou 4ème Catg.
Vos Démarches CERFA
Partenaires
Livres - Ouvrages
Carabines Laser
Programme TV
100 ème Anniv. ASS
Mise à Jour le :